LES TERRIENS DU DIMANCHE : DÉGAGEZ-MOI CES ORDURES QUE JE NE SAURAIS VOIR !

Thierry Ardisson nous avait promis une émission d’infotainment originale et animée. Il en est bien sûr résulté tout le contraire. Au départ, il devait s’agir d’une synthèse originale et ambitieuse. Pourtant, le lancement avait tout l’air d’un début de grosse blague…

 

1200x768_terriens-dimanche-nouveau-rendez-thierry-ardisson-c8-dimanche

 

Les nouveaux chroniqueurs autour de la table permettent d’entr’apercevoir le fond de la boutique du ringard vêtu de noir. Tout semble avoir été orchestré pour faire de cette émission un conglomérat de minorités : il y a l’intellectuel (Franz-Olivier Giesbert), le bobo (Tanguy Pastureau), la  « black » (Hapsatou Sy), le juif/CSP+ (Gilles-William Goldnadel), le banlieusard (Haroun), l’arménien (Mathieu Madénian), la réac de droite (Natacha Polony), la réac de gauche (Raquel Garrido), et le gay (Jeremstar).

Comme s’il était difficile de réunir un panel de vrais intellectuels toutes générations confondues dans une émission de divertissement et de débats, nous voilà face à une très curieuse addition d’éléments hétéroclites, supposée permettre de bricoler un peuple de substitution pour bavarder savamment des choses du monde. Une sorte de « faux nous », fabriqué pour nous. L’émission nous le promet : avec toute cette équipe aux membres soigneusement sélectionnés, nous allons traiter l’actualité politique, médiatique, culturelle, mais aussi les sujets de sociétés. Et là, c’est le drame. Car comment voulez-vous débattre avec un demeuré (Jeremstar) et un pitbull (Raquel Garrido) ? Concentrons-nous d’abord sur le cas (quasi clinique) de Jeremstar : Voilà une sombre merde que les chaînes TV et les radios nous imposent progressivement, au motif qu’il représente « la jeunesse et la société d’aujourd’hui ». WTF ?!

 

jeremstar-je-recupere-des-candidats-de-tele-realite-au-bord-du-suicide-video

 

En réalité, Jeremstar incarne seulement l’idée caricaturale que Thierry Ardisson et d’autres gens de medias (Delphine Ernotte, Françoise Doux, Stéphane Simon, Cyril Hanouna, Stéphane Joffre…) se font de la jeunesse. Un peu comme Mehdi Meklat incarnait l’idée que Les Inrocks et France Inter se faisaient de la banlieue. En choisissant Jeremstar, Thierry Ardisson pense avoir décroché un sublime porte-parole des « Millenials » ! « Dans sa génération, c’est le plus doué ! » a-t-il déclaré dans une interview au Figaro que je vous invite à lire. Chacun pourra mesurer à quel point la nouvelle recrue de l’homme en noir est douée :

 

Capture d_écran 2017-09-10 à 18.20.37

 

Le vieux soixante-huitard en est convaincu : avec ce bouffon aux millions d’abonnés, c’est le buzz, l’audience et la cure de jouvence assurés ! Pour avoir une idée aussi courte et lamentable de la jeunesse, Ardisson ne doit pas la fréquenter des masses… D’autant que Jeremstar, initialement inscrit comme une visée ultime de la modernité connectée, s’avère être un véritable four à merde. Il aura fallu attendre ses premiers mots pour découvrir le fond de l’abîme : nous voici en présence d’une immonde poupée gonflable, saturée de vide à l’intérieur. Pas la peine de regarder toute l’émission pour mesurer l’inculture et les carences intellectuelles d’un débile. Le garçon n’a pas lu le moindre ouvrage ! Il est creux comme un navet ! Jeremstar est dans l’incantation, l’artifice et l’agitation. Mais pas dans la réflexion, la pensée ou l’idée. Et en même temps, que fallait-il attendre d’un type qui a participé aux Anges de la Télé-Réalité sur NRJ12 ? Qui, nu comme un vers, supplie Endemol de l’intégrer dans Secret Story ?

 

330541-les-anges-6-950x0-2

jeremstar nu

 

L’examen de sa participation dans « LES TERRIENS DU DIMANCHE » n’a pas résisté à notre crash test. Jeremstar n’est rien d’autre qu’un crétin bardé de technologie et infoutu de produire une pensée critique. Ses propos imbéciles suffisent à le discréditer comme « chroniqueur ». Par conséquent, il lui est bien impossible de formuler le moindre avis sur la société ou sur la situation politique. Pardon Messieurs Simon et Ardisson, mais votre gay luron ne présente pas l’ombre d’une transgression. Il devra donc jeter l’éponge et quitter l’émission en cours de saison. Son cas réglé, penchons-nous sur Raquel Garrido, matrone de la France Insoumise, qui retourne sa veste pour rejoindre les « polémistes » rompus aux exercices de cirque du spectacle médiatique.

 

2255732-raquel-garrido

 

Tout fier de sa trouvaille (susurrée par Stéphane Simon, Producteur de l’émission et mauvais génie à ses heures) Thierry Ardisson se défend : « Elle est gramsciste, elle sait que pour détourner un avion il faut être dedans. Elle va parler à un million de gens, ce sera toujours mieux que d’être dans la rue en fin de manifestation », a-t-il relevé. Antonio Gramsci doit faire de sacrés bons dans sa tombe ! Garrido, c’est le summum de l’arnaque intellectuelle. Une sacrée vicieuse qui, pour manifester les idées anticapitalistes et anti-medias de la France Insoumise, accepte le poste de chroniqueuse dans une émission financée par le Groupe de Vincent Bolloré, entrepreneur milliardaire. Garrido se prend sans doutes pour une inflitrée, tandis que le public, plus clairvoyant, la voit plutôt comme une collabo. Avec elle dans le Groupe Canal, le Grand Capital ne risque pas de trembler. Comble de la supercherie : son salaire. Garrido refuse de le révéler publiquement, mais si mes informateurs m’ont bien renseigné, elle toucherait la modique somme de… 5000 euros par mois ! Tout cela n’est pas très « insoumis ». Difficile désormais de lui reconnaître, comme à chaque individu, une égale dignité.

En conclusion, nous voyons ici le pas accompli par deux ordures : l’une est digitale, l’autre est politique. Avec Garrido et Jeremstar, la diversité TV se change en souillure indélébile, en saleté ineffaçable, en discours débiles et repoussant. Les gens aux manettes des sociétés de production et des antennes TV ne le comprennent pas, mais ce sont leurs choix qui provoquent la désaffection du public, et qui font fuir des milliers de téléspectateurs vers d’autres plateformes et/ou d’autres types de contenus. Ne vous demandez donc plus pourquoi le niveau de nos émissions baisse autant…

Un commentaire

  1. Excellent, tout est dit, je pleure de rire…..génération trompette, rien à en tirer de ce jeremstar de mes fesses, le pire est de voir les jeunes le vénérer, pouah…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s