#JEREMSTARGATE : LA MAIN MOLLE DES DIRIGREANTS DE C8 !

On savait, depuis l’affaire Morandini, le Groupe Canal rongé par un mal souterrain. On était loin de se douter à quel point le mal était profond.

bababybel

Le mal vient, à l’évidence, de l’équipe dirigeante. Après avoir menacé Jeremstar d’une éviction définitive en cas d’interview exclusive chez « Quotidien », le voilà sur le point de revenir sur C8. La prophétie qui lui promettait le pire ne s’est donc pas réalisée, malgré le péché commis. Les équipes dirigeantes sont mêmes prêtes à donner l’absolution à ce judas qui, guidé par le profit et l’opportunisme, leur a fait l’affront de donner l’exclusivité de sa glose au clan rival. Dans une arrogance sans limites, Jeremstar justifie son délit, en laissant entendre que tout n’est que manœuvre et défaut de communication en interne. Le destin de sa propre carrière et de sa propre survie médiatique dépendant des producteurs des Terriens du Dimanche, il n’aurait fait qu’exécuter les ordres de ses maîtres qui l’auraient « poussé » à franchir le plateau de « Quotidien », comme si aucune autre émission n’existait (« 7 à 8 » et « 50’ Inside » apprécieront !). Position aberrante, qui semble pourtant avoir convaincu Hanouna Tout Puissant. Le blogueur est à nouveau bien vu par l’animateur vedette.

7623912_01de393c-2e10-11e8-99f7-8a2d246b98d0-1_1000x625 copie
Babybelstar dans Quotidien

Les soutiens de Jeremstar se comptent sur les doigts d’une main : Thierry Ardisson, Stéphane Simon et Cyril Hanouna. Leur dévotion au scélérat est totale. Grâce à leur sombre alliance, l’illusion que Jeremstar puisse être « innocent » et « victime de cyber-harcèlement » se propage d’autant plus vite que la parole d’Aqababe – le lanceur d’alertes à bénir des Dieux – ne dispose pas des bonnes grâces médiatiques. Jeremstar est accueilli partout, et Aqababe, nulle part. Le déséquilibre de la justice médiatique est total, mais qu’importe, pourvu que Jeremstar soit sauvé ! Seulement voilà, cette méthode a fait son temps. Les connivences de plus en plus aveuglantes entre Jeremstar et le groupe Canal ont fini par jeter le discrédit sur la parole officielle de la chaîne. Il apparaît que C8 est prête à tous les trafics et toutes les manigances pour réintégrer sa vermine. Il n’aura échappé à personne que Cyril Hanouna a dissimulé les plus sombres turpitudes du #JEREMSTARGATE, ne confrontant jamais la vermine à ses tweets, à ses vidéos, et encore moins à ses fréquentations sulfureuses ! Circulez, il n’y a rien à voir !

ardisson simon hanouna
(les soutiens influents de Jeremstar)

Le public, lui, n’est pas dupe, et rien ne peut compenser sa colère. Si Jeremstar s’agrippe à ses privilèges comme un rat à sa poubelle, le tocsin a clairement sonné. Pour les internautes, son compte est réglé depuis longtemps : le blogueur est devenu un paria, un complice de corruption de mineurs, une vraie saleté. Son retour médiatique a déclenché un tollé sur Twitter. Les dirigeants de C8, eux, ne semblent accorder aucune importance aux gazouillis qui reflètent pourtant le sentiment de l’opinion. Ils n’ont toujours pas vu le vent tourner. À croire qu’ils ont vraiment de la fiente dans les yeux ! Agissant de manière molle, étourdie, sans préparations ni informations suffisantes sur le blogueur, les voilà prêts à répéter l’erreur de casting, en réintégrant l’infamie. Borgnes ou myopes, ils n’ont toujours pas vu que le maintien du blogueur aggravait une situation déjà malsaine. Emportés par l’illusion enthousiasmante que la vermine était porteuse d’audience, ils n’ont toujours pas compris que Jeremstar ne suscitait plus l’adhésion des spectateurs. Et que sa présence générait plus de dommages que d’avantages. De ce gâchis, Thierry Ardisson et Stéphane Simon partagent la responsabilité : ces deux ravagés du PAF, qui n’agissent plus pour le public, mais pour eux-mêmes, ont orchestré la réhabilitation de la bête immonde, dont il aurait fallu couper la tête de serpent depuis belle lurette. Hélas, les mains de Franck Appietto et Maxime Saada tremblent beaucoup trop pour manier le scalpel. Face aux assauts répétés des producteurs, les deux dirigeants sont plutôt sur le point de baisser leur pantalon. Et d’accueillir, à nouveau, le godemichet.

Jamais Gilles Pélisson (PDG de TF1) et Nicolas de Tavernost (PDG d’M6) ne se seraient laissés impressionner par ce tandem de vieux producteurs. D’ailleurs, jamais ils ne se seraient embarrassés d’un Jeremstar ! Ce garçon est un poison ! Ils n’auraient même pas songé à le recruter ! Ce qui est certain, en revanche, c’est que les dirigeants de C8 ont détruit à jamais l’espoir de confiance des téléspectateurs. Ils ont trahi le public. Leur faillite managériale et morale est consommée.

Sourde à l’assainissement moral que les spectateurs invoquent, l’équipe dirigeante ne voit pas non plus les obstacles qui viennent. Le retour de Jeremstar n’a pas suscité l’enthousiasme, bien au contraire. Un sondage réalisé sur le compte officiel de TPMP révèle qu’une majorité du public ne veut plus entendre parler du blogueur. Son maintien ne peut qu’accélérer le dégoût et l’exode des téléspectateurs vers d’autres chaînes. Je prédis, à la chaîne et à sa recrue, des lendemains amers.

Le pire est à venir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s